Pour un musée Ambroise Paré


Ambroise Pare1

En cette période électorale, nombres de projets, programmes, promesses inondent nos boites aux lettres.
Les citoyens ont aussi des idées plein la tête.
L’une d’elle est la création d’un musée consacré au père de la chirurgie moderne, Ambroise Paré.

Un premier courrier d’une citoyenne motivée, adressé au Maire en janvier 2010, proposait l’aménagement du Château-neuf  en musée dédié à la vie et l’œuvre de l’inventeur de la ligature des artères et à l’évolution de la chirurgie.
Au rez-de-chaussée, était proposé l’ouverture d’une « buvette », une boutique de souvenir tandis que l’aile de l’ancienne cour d’assise pouvait être aménagée pour recevoir des associations en lien avec l’histoire de l’art ou les beaux-arts.
Il y eu un refus poli. Il s’agissait alors de privilégier une extension du musée d’art naïf.
En 2011, à la suite de la fermeture du quartier Ferrié, une nouvelle proposition d’aménagement a été formulée. Après tout, Paré a débuté sa carrière comme chirurgien militaire et une implantation dans une caserne réformée n’avait rien de déplacé.
A défaut de refus clairement signifié, le projet a été remis à plus tard …

C’est bien dommage.
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Marrie de Laval.

Publicités

A propos Marrie de Laval

Liberté - Egalité - Fraternité ... Dépitée !
Galerie | Cet article, publié dans Culture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pour un musée Ambroise Paré

  1. caligula63 dit :

    Bonsoir,

    Tout d’abord, je tiens à préciser que c’est dame Fultrix qui m’a donné votre adresse – Internet, bien sûr, n’ayez pas peur je ne vais pas venir chez vous.

    Ensuite, pour en revenir au sujet de l’article, la question à se poser est celle-ci: Qui est intéressé par Ambroise Paré?
    Mis à part quelques chirurgiens, ses descendants, et des touristes pressés de se mettre au sec durant une averse estivale, je ne vois guère de monde. Enfin, pas assez pour que l’affaire soit rentable, surtout si il faut retaper et mettre aux normes une ancienne caserne.

    Le problème avec les vieux bâtiments, c’est que les mairies ne savent pas qu’en faire. C’est pourtant simple…on démolit!
    Je dis cela car dans mon patelin du sud de la Louère – voire même de l’Allier – on compte une ancienne usine (reconvertie en logements, mais sans parking, et mal faits, donc quasi vide), une ancienne caserne qui servait aux associations mais qui voit sa fréquentation chuter d’années en années puisque les salles sont fermées au fur et à mesure qu’elles s’effondrent; et bientôt une ancienne prison (classée) qui pour le coup va coûter un bras à la ville…pour rien.

    Attention, je ne demande pas que tous les anciens bâtiments soient réduits en poussière – Chambord, Versailles et autres peuvent encore servir…enfin, je crois – mais il est temps de faire des choix intelligents. Les mairies vont avoir de moins en moins de dotations de l’Etat, donc il vaut mieux réfléchir avant d’agir. Pour preuve, l’ancien maire de mon bled voulait reconvertir l’ancienne caserne en médiathèque. A l’heure d’Internet, je ne suis pas certain que les médiathèques aient encore de l’avenir; surtout que celle-ci devait coûter la bagatelle de quinze millions d’€! Pour une ville d’à peine 20 000 habitants, c’est énorme!

    Donc, halte aux projets pharaoniques et bonjour aux projets durables.

    Bonne nuit…

    J'aime

    • Bonsoir et merci pour votre contribution.
      Pour la vétusté des lieux, pas de soucis, ils servaient encore il y a deux ans, et étaient bien entretenus.
      Il ne s’agit pas de faire un truc digne de Pharaon.
      Il est possible de commencer dans l’équivalent « placard à balai » ou en « virtuel » ou par une accroche, une exposition thématique.
      En effet, dans les bâtiments, sont logés, entr’autre, une école de kiné et des structures de réalité virtuelle, réalité augmentée qui peuvent être épaulées par la présence de cette figure locale.
      En plus, l’homme représente une certaine idée de la solidarité, de la fraternité et du service public de soins. Pour un maire fraichement débarqué de son fauteuil, au service d’une ministre de la santé ou de la solidarité, il y avait matière à propagande.

      Encore une occasion ratée, en quelque sorte.

      J'aime

      • caligula63 dit :

        Bon d’accord, dans un sens, il vaut peut-être mieux utiliser une salle ou deux pour présenter Ambroise Paré que de faire construire un aéroport au milieu de nul part…du côté de Nantes.

        Pour résumer, si musée (ou scénographie) il doit y avoir, l’important est que cela reste du domaine exclusif de l’administration; et même de la ville. Aucunes entreprises privées ne doivent intervenir – sauf pour les travaux éventuels – surtout pas dans la location des locaux, la mise en place de la billetterie ou autres.

        Sinon, c’est la ruine assurée à plus ou moins long terme.

        J'aime

      • De toute façon, ce projet ne verra jamais le jour :
        La municipalité précédente s’était fendue d’une réponse polie pour les « calendes grecques » et les « nouveaux » envisagent une baisse des impôts de 10% … Faudra bien rogner quelque part.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s